arton93Critique :

Dernière lecture de S-F de la semaine dernière, qui m’a enchanté. Je m’explique mais je ne ferai pas de résumé de peur de déflorer les deux intrigues. Composé de deux nouvelles indépendantes qui se passe dans le même univers (mais sur des planétes différentes), le recueil commence avec Diamond Dogs puis continue avec Turquoise Days. Ce qui m’a plu ou déplu par ordre d’importance dans ces deux récits :

- Le background est aussi bien décrit dans la première nouvelle que dans l’autre, on s’y retrouve même si on ne connait pas l’univers (comme moi)
- Le style est clair, pas de techno-babling superflu. On va à l’essentiel sans surenchère.
- Les personnages sont crédibles, bien décrits voir sympatiques.
- La fin prévisible des 2 nouvelles. La première se finit en queue de poisson et la seconde conclut de façon classique le voyage du personnage principal.

Conclusion :

Bien que n’étant pas la meilleure production de l’auteur selon certains, Alastair Reynolds réussit encore à me charmer (après la nouvelle Galactic North dans Bifrost) et me donne envie de continuer l’aventure avec l’arche de la rédemption. Affaire à suivre donc... :)

Note : 4 / 5

@+, NicK.

(chronique publiée initialement le lundi 4 décembre 2006)