DH5

Après un long moment d'inactivité, j'ai décidé de reprendre la rédaction de la chronique sur cette série fort sympatique.

Il faut dire que le rythme de réédition n'étant pas rapide, cela n'incite pas non plus à faire des chroniques de lecture marathon. Je profite juste de la sortie du tome 7 pour vous faire une piqûre de rappel.

Synopsys :

Nos deux survivants - Teru et Ako - arrivent à se sortir de justesse du piège de la coulée de boue. Mais leur malheur va continuer : après un arrêt dans une ville abandonnée, ils vont tomber nez à nez avec un groupe de soldats qui possèdent un hélicoptère. Ils pensent être enfin sauvés et avoir un ticket de sortie de cet enfer ! Erreur. Certains soldats essayent en effet de capturer Ako, et Teru se fait tirer dessus en essayant de les en empêcher. Ako parvient à leur subtiliser une arme à feu et à obliger les survivants à les emmener en hélicoptère. Ils s'envolent de justesse pour échapper à une autre de coulée de boue et de cendres qui engloutit toute la ville en laissant quelques soldats sur place.

Ako découvre que le groupe de soldat est dirigé par Nimura, qu'ils ont perdu contact avec le reste de leur groupe et qu'ils se dirigeaient vers Tokyo. Ils ne savent pas quelle catastrophe est survenue mais l'état d'urgence a été décrété. L'hélicoptère se crashe bientôt à cause de problèmes mécaniques. Les passagers sont indemmnes. Ils rencontre une femme étrange qui emmène Teru dans ce qui reste de sa maison. Il est dans le coma car il est atteint par le tétanos. La femme raconte ensuite à la petite équipe ce qui lui est arrivé en ville lors de la catastrophe (il y a eu un tremblement de terre puis un tsunami) puis qu'elle a cherché de l'aide dans la ville à coté. Elle y a vu un dépot de carburant mais aussi des gens qui devenaient fous et violents. Ils pillaient toutes les marchandises possibles. Les médicaments pour soigner Teru pouvaient également être trouvés dans cette ville relativement épargnée. Ako et Nimura vont devoir partir ensemble tandis que Iwada - le pilote - va réparer l'hélicoptère et que la femme étrange reste pour s'occuper de Teru. Entre Ako et Nimura, l'ambiance est très tendue, ils ne se font pas confiance, et Ako a donc les munitions et Nimura les armes à feu. Après avoir suivi la route, un tunnel est bloqué par un effondrement de terrain, ils sont donc obligés de prendre un chemin dans la montagne qui passe par une immense forêt. Ils rencontrent un gars étrange - il ne ressent rien - opéré à priori du cerveau et son compagnon. Ils sont poursuivis par des habitants d'un village qui sont devenus fous. 

Critique : 

On ne lit pas Dragon Head pour son caracter design, mais plutôt pour ses décors apocalyptiques et pour son scénario qui fait monter le suspense et propose de nombreux rebondissements. L'histoire et le destin de ces japonais continue de me passionner.

J'attends la suite avec impatience.

NicK.

challenge_fin_du_monde_apocalypse_post-apo_7